Master Qualité et Traitement de l’Eau

Master 1 – Chimie Master 2 – Qualité et Traitement de l’Eau L’objectif est de former les cadres supérieurs de la recherche et du développement technologique dans les domaines de la Chimie et de la Microbiologie des eaux avec pour applications d’une part, les procédés de traitement des eaux de consommation et à la dépollution des eaux usées urbaines et industrielles, et d’autre part, la gestion durable de la qualité des ressources en eau.

Objectifs

Les étudiants sont formés à la recherche à l’aide de 3 dispositifs :
  • des enseignements réalisés par des spécialistes nationaux dans chacune des disciplines. Le master est effectué en partenariat avec 3 établissements (Université de Poitiers, ENS Chimie Rennes, Université de Limoges) avec l’intervention dans les enseignements de chercheurs de 13 unités différentes) ;
  • stages ou travail de recherche de 4 mois soit dans l’unité GRESE EA4330 ou dans des unités de recherche Française ou étrangères ayant des collaborations avec le GRESE (cf relations et échanges internationaux) ;
  • la participation aux activités et animations scientifiques du GRESE : réunions scientifiques thématiques, séminaires, journées scientifiques et colloques.

Ce diplôme en Qualité et Traitement des Eaux (ex Chimie et Microbiologie de l’Eau créé en 1982) conserve un caractère unique en France. L’offre nationale de cette formation est toujours conservée avec la participation de nombreuses unités de recherche (universités de Poitiers, Rennes 1 et Limoges) et la présence de différents laboratoires d’accueil. Cette collaboration à l’échelle nationale permet d’utiliser au mieux les compétences présentes dans chaque université et les spécialités de recherche des laboratoires.

L’université de Limoges fort de 35 années d’expériences dans le domaine de l’eau et de l’environnement se propose d’accueillir de 10 à 16 étudiants dans cette formation. L’objectif est de former les cadres supérieurs dans les domaines de la Chimie et de la Microbiologie des eaux avec pour applications d’une part, les procédés de traitement des eaux de consommation et à la dépollution des eaux usées urbaines et industrielles et d’autre part, la gestion durable de la qualité des ressources en eau.

Les compétences attendues sont :

  • maîtrise des principales techniques du traitement des eaux (potabilisation, distribution, assainissement) et des déchets,
  • connaissance des techniques analytiques et des pratiques de laboratoire,
  • bonne connaissance des paramètres qualitatifs environnementaux,
  • maîtrise des démarches de la recherche expérimentale de l’innovation technologique et de la valorisation industrielle.

Les connaissances transmises sont :

  • comportement et le devenir des contaminants de l’environnement,
  • méthodes de quantification des contaminants des eaux (chimie et microbiologie),
  • procédés et réactions élémentaires pour la potabilisation des eaux,
  • procédés biologiques de l’épuration et la microbiologie des eaux.

Programme

Techniques générales de laboratoire

Techniques d’analyses fondamentales appliquées à l’environnement : analyses d’éléments traces, caractérisation des phases solides, mise en œuvre pilote

Dangers chimiques et microbiologiques

Évaluation du risque, toxicologie chimique, risque microbiologique et organismes pathogènes

Modules optionnels

Analyse chimique et mécanisme dans les eaux naturelles : spéciation des métaux et complexation, chimie aux interfaces, caractérisation de la matière organique naturelle.

Microbiologie appliquée au traitement des eaux : techniques de caractérisation, croissance microbienne et réacteur biologique, écologie des réseaux (biofilm).

Traitement par des procédés non dégradatifs : élimination des colloïdes par coagulation/floculation et décantation, filtration sur matériaux granulaires fins, procédés à membranes (Principe, dimensionnement et applications en traitement des eaux), adsorption.

Traitement par des procédés dégradatifs : réacteurs idéaux et réels, bases du transfert diffusif et convectif, oxydation des composés organiques et minéraux par le chlore, le bioxyde de chlore, l’ozone et par voie radicalaire (mécanisme, cinétique et applications en traitement des eaux).

Poursuite d’études / Débouchés

Les débouchés naturels de la formation se trouvent pour l’essentiel dans le domaine de la recherche publique et privée avec des possibilités dans le secteur du contrôle et de la production.

Secteur privé : emplois de chercheur dans les départements recherche et développement des sociétés de traitement et épuration des eaux et dans l’industrie des équipements, fonctions de directeurs des laboratoires d’analyse et de contrôle…

Secteur public : postes d’enseignants-chercheurs dans l’enseignement supérieur, postes de chercheurs dans les grands organismes et les emplois de cadres spécialisés dans la gestion de la ressource en eau et de la protection de l’environnement des ministères de la Santé, de l’Environnement, de l’Industrie et de l’Agriculture…

Secteurs d’activité

Privé : groupes internationaux chargés de la gestion de l’eau et de l’environnement (assainissement, AEP, déchets), secteur industriel équipementier du domaine de l’eau, bureaux d’études et d’expertises (sol – déchets – eau)…

Public : universités, EPST, EPIC, collectivités…

Stage et international

Une place importante sera réservée au travail personnel ou en petits groupes. Le stages ou travail de recherche de seconde année, d’une durée de 4 à 6 mois est un élément essentiel de la formation. Le stages ou travail de recherche s’effectue dans le GRESE (Groupement de Recherche Eau Sol Environnement, grese/filiere-eau.fr) de l’université de Limoges ou dans un laboratoire ou unité de recherche partenaire (CEMAGREF, BRGM, laboratoire de recherche universitaire à l’étranger).

La mobilité internationale est encouragée avec la proposition aux étudiants de master de sujets de recherche menés en collaboration avec des universités étrangères : Lund, Munchen, Prague, Charlotte, Bayreuth, Girona. Le déplacement de l’étudiant de master peut être effectué dans le cadre de programme ERASMUS avec le soutien financier de l’Ecole Doctorale et du GRESE.

Cette fiche d’information n’a pas de valeur contractuelle.

Fiche QTE pdf

 

Candidature en ligne M1 Candidature en ligne M2

 

 

 

 

Profil

Master des domaines Chimie ; Sciences de l’Environnement ; Biologie des organismes ; Hydrogéologie ; Géologie ; Génie des procédés ; Biochimie ; Sciences Physiques.

Ingénieurs environnement, chimie, agro-alimentaire, agronome Ingénieurs chimistes, environnement, agriculture.

Seconde année de l’ENSIL, spécialité eau.

Lieux de formation

Faculté des Sciences et Techniques de Limoges. Trois modules suivis en commun avec l’Université de Poitiers et l’ENS Chimie de Rennes. Ces enseignements ont lieu à l’ENSI Poitiers.

Modalités de candidature

La candidature se fait en 3 étapes :

  • Candidater en ligne. Dates limites de candidature M1 : 30 Mai et M2 : 14 Juin.

Faculté des Sciences et Techniques Scolarité – Bureau des Masters 123 Avenue Albert Thomas 87060 LIMOGES Tél. 05 55 45 72 13 Mél. msciences@unilim.fr

  • Examen du dossier par la commission pédagogique.
  • Si votre dossier est retenu vous recevrez les indications pour constituer votre dossier d’inscription administrative.

 

 

Les candidats dont le pays de résidence adhère à CAMPUS France doivent déposer leur dossier de candidature sur l’espace CAMPUS France de leur pays avant le 1er avril : www.campusfrance.org (Référence: 13814-12207)

Responsables

Michel BAUDU

Responsable du Master 2 michel.baudu@unilim.fr 05 55 45 72 04

François BORDAS

Responsable du Master 1 francois.bordas@unilim.fr

Site Web

www.unilim.fr/filiere-eau

Unités d’enseignement

Intitulé de l'UESemestreContenu
Techniques générales de laboratoire et démarche de la rechercheS3Maitriser les techniques élémentaires d'analyse des eaux et mise en œuvre de procédés. Maîtrise des méthodes de la recherche bibliographique et de la rédaction scientifique.
Dangers chimiques et microbiologiques S3Intégrer dans ses futures activités les notions essentielles sur les risques chimiques et microbiologiques associés à l'assainissement, à la production-distribution de l'eau et à la qualité des ressources.
Analyse chimique et mécanisme dans les eaux naturelles S3Pouvoir faire des choix techniques sur les méthodes d'analyses avancées sur les polluants de l'eau à partir d’une compréhension des mécanismes associés à la réactivité et à spéciation chimique en environnement.
Microbiologie appliquée au traitement des eauxS3Savoir concevoir des réacteurs biologiques pour le traitement des eaux
Traitement par des procédés non dégradatifsS3Comprendre et concevoir des filières de traitement des eaux autour d'opérations unitaires permettant d’extraire la pollution ciblée
Traitement par des procédés dégradatifs S3Comprendre et concevoir des filières de traitement des eaux autour d'opérations unitaires avec dégradation de la pollution ciblée.
AnglaisS4Maîtrise de la langue anglaise pour lire un article scientifique et communiquer sur des résultats
Stages ou travail de recherche de recherche en laboratoire (4 mois minimum)S4Maîtrise de la démarche scientifique dans le domaine des sciences expérimentales. Savoir rédiger un rapport scientifique. Connaissances en sciences de l'environnement
Université de Limoges PRES Elopsys Pôle Européen de la Céramique
© Faculté des Sciences et Techniques - 123 Avenue Albert Thomas, 87060 LIMOGES Cedex - Tél. : 05 55 45 72 00 - Fax : 05 55 45 72 01